©Planeterrella Un simulateur d’aurores polaires
Accueil > fr > Art et Planeterrella > Artistes et Planeterrella > Des artistes inspirés ...

Des artistes inspirés ...

Edith Dekyndt (http://www.edithdekyndt.be)

En mai 2011, Edith Dekyndt est venue de Belgique. Edith est une plasticienne qui a exposé dans de nombreux pays (Belgique, France, Angleterre, Slovénie, Suisse, USA ...). Selon Rodney LaTourelle (BORDER CROSSING, Volume 19 number 2, Issue N° 74, Winnipeg, Canada 2000), "La recherche d’unions, de contradictions et de collisions entre le "visible" et "l’invisible" de Edith est révélée par son travail avec les gestes éphémères, les matériaux instables et l’esthétique du banal. "

Son envie de voir la Planeterrella est dans le fil de sa recherche artistique. Au retour, elle témoignait :

"Je suis revenue hier soir en Belgique avec toutes ces merveilles en tête (...) il faudra certainement du temps avant que des choses apparaissent, mais l’idée de partir en Laponie me fait rêver (...). On se disait tous en reprenant le tram a quel point ce voyage autour des planètes et les explications simples et claires (...) de l’énergie qui anime tout cela nous avaient donne une nouvelle lecture de notre monde."

Emmanuel Régent (http://www.emmanuelregent.fr)

Emmanuel Régent est un plasticien niçois, exposé en France, Nouvelle Calédonie, Mauritanie... , lauréat en 2009 du prix découverte des Amis du Palais de Tokyo.

"J’essaie de construire des échappatoires, d’organiser des fuites, d’ouvrir des sorties par le blanc du papier ou de creuser des accès vers la couleur en ponçant la peinture. Mon travail s’inscrit dans la lenteur, le manque : je construis des espaces de suppositions, de divagations et d‘égarements géographiques et temporels. Je mets en place des principes d’apparitions instables pour inviter le regardeur à combler des absences. Par des processus et avec des matériaux simples, je questionne les systèmes de communication invisibles induits par les nouvelles technologies, la circulation des images et l’effacement de leurs supports matériels."

Son désir de comprendre les aurores polaires s’est concrétisé dans la "Nuit des Châteaux" en 2012. Grâce au dynamisme d’Hélène Lallier, de Jean-Michel Groléas ou de Jean Roche, Emmanuel a exposé au Château des Adhémar. Au soir du 1er juin, pour la "nuit des châteaux", la Planeterrella était installée dans une crypte au milieu de ses oeuvres, pour une rencontre détonnante (un film de cette expérience est visible sur http://librespace.com/Divaguer-Sortir-de-son-lit-en). Les artistes de la compagnie Ithéré (www.compagnie-ithere.com), le guitariste Rémi Resse et la conteuse Jennifer Anderson, participaient à cette rencontre par leur approche sensible.

Le guitariste Rémi Resse pendant la nuit des châteaux, 1er juin 2012 {JPEG}

La conteuse Jennnifer Anderson (à gauche), le guitariste Rémi Resse (à droite) et, au premier plan sous un mystérieux drap noir, la Planeterrella pendant la nuit des châteaux, 1er juin 2012. {JPEG}

De la rencontre avec Emmanuel Régent, une petite brochure a été publiée :
PDF - 4.9 Mo

Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble (IPAG)