©Planeterrella Un simulateur d’aurores polaires
Accueil > fr > Le dispositif > Toutes les planeterrellas > Harestua Norvège

Harestua Norvège

L’Observatoire solaire de Harestua est la plus grande installation astronomique d’Europe du Nord, située juste au nord d’Oslo (Norvège). L’Observatoire a été construit par l’Université d’Oslo dans les années 50 et a été à l’époque parmi les principaux observatoires solaires mondiaux. Au cours des décennies suivantes, l’Observatoire solaire de Harestua a justifié son importance internationale grâce à ses télescopes optiques et radioastronomiques de haute qualité et à l’effort inlassable des chercheurs, des techniciens et des étudiants de Harestua.

Les activités de recherche à Harestua ont pris fin à la fin des années 80 lorsque l’Université d’Oslo a décidé de poursuivre sa recherche solaire au télescope solaire suédois à La Palma (Espagne). Depuis lors, l’Observatoire solaire de Harestua a servi en tant que centre scientifique et institut éducatif, où les visiteurs les plus nombreux ont été pendant des décennies des enfants des écoles norvégiennes. Le principal sujet d’enseignement a été dès le début l’astrophysique tandis que d’autres disciplines des sciences naturelles, comme la géologie, la biologie ont constitué des axes nouveaux au cours des dernières années.

Aujourd’hui, l’Observatoire solaire est détenu et géré par l’Institut Tycho Brahe qui a depuis 2008 développé les activités éducatives à Harestua. A côté de l’ancien bâtiment, préservé comme bâtiment technique, l’Institut Tycho Brahe Institut a planifié la construction d’un des plus grands planétariums en Europe du Nord. Lorsque ces plans auront été réalisés, l’Observatoire solaire de Harstua sera reconnu à l’échelle internationale comme un important centre éducatif pour l’astronomie, la physique spatiale et les sciences naturelles.

Nous avons trouvé les plans de Jean Lilensten pour la construction de la planeterella très intéressant pour les activités à l’Observatoire solaire, et nous avons décidé d’avoir notre propre Planeterella. Étant donné que le père de la Terella, Kristian Birkeland, était norvégien, nous sommes fiers d’avoir construit la toute première Planeterella en Norvège. Les coûts de construction de notre Planeterella ont été couverts par la banque Sparebankstiftelsen DNB, à qui nous sommes reconnaissants de sa confiance dans ce projet et dans l’idée d’utiliser la Planeterella en tant qu’outil éducatif.

Vegard Rekaa (Ph.D.), astronome de l’observatoire solaire à Harestua, Norvège

Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble (IPAG)